La filiation radioactive

  • Bassène
    • Bassène
    Salut Mr Guène je suis en première année de PCSM. Je ne comprend pas le fait que dans vos cours magistraux vous utiliser le terme "dN1/dt=-lamda1N1" comme le nombre de noyaux père désintégrés et de "dN2=lamda1N1-lamda2N2" comme le nombre de noyaux fils restant à dt. Pourriez-vous m'éclaircir car cela me mène à la confusion. Merci.
  • M. GUENE
    • M. GUENE
    On a l''équation X ->Y-> Z en fait Y se forme à partir de X et se désintègre pour donner Z. Or on avait montré que le nombre de noyaux désintégrés par unité de temps est - dN/dt= λN(t).
    A chaque fois qu'un noyau de X se désintègre, il se forme un noyau de Y, ce qui veut dire que le nombre de noyaux de X désintégrés est égal au nombre de noyaux de Y formés
    Donc pendant dt il se désintègre λ1N1(t)dt noyaux de X et se forme λ1N1(t)dt noyaux de Y.
    Pendant le même temps dt il se désintègre λ2N2(t)dt de Y ( qui est radioactif)
    Combien reste-t-il de noyaux de type Y? Ce qui s'est formé moins ce qui s'est désintégré càd
    λ1N1(t)dt -λ2N2(t)dt = dN2 (variation pendant le laps de temps dt)

Répondre à ce message

Anti-spam